Les politiques publiques et le service en français : une étude comparative de deux corps policiers

Stuart Gradon, Calgary Herald CALGARY, AB: JULY 6, 2012 – Members of the RCMP march during the Calgary Stampede parade on 6 Ave. S.W. in Calgary, Alberta Friday, July 6, 2012. (Stuart Gradon/Calgary Herald) (For City story by TBA) 10038420A

Les politiques publiques et le service en français : une étude comparative de deux corps policiers

Par Croteau, Sonia. Soutenue en 2012

University of Alberta

Télécharger la thèse

Résumé

Certaines institutions publiques fédérales canadiennes doivent s’assurer d’offrir un service actif dans les deux langues officielles du pays aux citoyens qui en font la demande. Cette obligation est inscrite dans la Loi sur les langues officielles. Mais pour les organismes non régis par la Loi qu’en est-il du service actif en français dans un milieu à majorité anglophone? Cette question est au coeur du sujet de cette étude. Pour bien illustrer son sujet, l’auteure prend à témoin deux corps policiers, la Gendarmerie Royale du Canada(GRC) et l’Edmonton Police Service (EPS). Ainsi, après avoir présenté la structure organisationnelle des deux corps policiers, l’auteure établit des points de comparaison à partir d’entrevues effectuées auprès des policiers de ces deux organisations. L’analyse du discours de ceux-ci permet également à l’auteure de dégager des pistes de réflexion qui visent à améliorer le service actif en français en milieu anglophone.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.