Transparence et explicabilité de la comparaison de voix dans le domaine criminalistique

POST DOC de 18 mois

Localisation : Laboratoire national de métrologie et d’essais, Trappes (78)

REF : ML/VOX/DE

CONTEXTE :

Le projet ANR VoxCrim (2017-2021) propose d’objectiver scientifiquement les possibilités de mise en œuvre d’une comparaison de voix dans le domaine criminalistique. Deux objectifs principaux : a) mettre en place une méthodologie permettant d’assurer l’efficacité et la compétence des laboratoires réalisant des comparaisons de voix, b) établir des standards de mesures objectives.
Il est nécessaire que les outils et méthodologies utilisés dans la comparaison de voix soient évalués, et que leur utilisation soit effectuée dans un cadre explicable et transparent. Les actions menées dans le projet permettront ainsi de faciliter le traitement d’une comparaison de voix dans les services de police et permettront de renforcer la recevabilité de la preuve auprès des tribunaux.
Le laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) apporte au projet son expertise en métrologie, normalisation, accréditation et comparaison inter-laboratoire, dans le but de constituer une solution méthodologique pratique permettant de rendre le processus de comparaison de voix transparent et explicable.

MISSIONS :

Les missions confiées s’organisent en trois tâches :
– Spécifications du protocole de validation des méthodes de comparaison de voix, plus spécifiquement dans le domaine de la criminalistique. En s’appuyant sur l’existant en termes de normes et méthodologies de référence, le (la) post-doctorant(e) identifiera les besoins et possibilités pour la mise en place d’un protocole de référence.
– Le (la) post-doctorant(e) vérifiera l’adéquation du protocole identifié avec les métriques de comparaison de voix identifiées par les chercheurs des laboratoires d’informatique et de phonétique associés au projet. Il (elle) s’assurera également de la compatibilité du protocole avec les méthodes de travail des centres scientifiques de la Police et de la Gendarmerie, membres du projet.
– Il (elle) collaborera à l’organisation d’une comparaison inter-laboratoire s’appuyant sur ce protocole.

Le (la) post-doctorant(e) bénéficiera du soutien de différentes équipes du LNE dans la menée de ses travaux (équipes évaluation des systèmes de traitement de l’information, mathématiques-statistiques, et métrologie), et sera en interaction régulière avec les autres laboratoires et centres scientifiques membres du projet.
Des publications (et présentations, le cas échéant) en conférences et journaux internationaux sont attendues du (de la) post-doctorant(e).

Bibliographie : Bonastre, J. F., Kahn, J., Rossato, S., & Ajili, M. (2015). Forensic speaker recognition: Mirages and reality. In Speech Production and Perception: Speaker-Specific Behavior. hal-01473992.

DUREE :

18 mois. Début en janvier 2019.

PROFIL :

Vous êtes titulaire d’un doctorat en informatique ou en sciences du langage, avec une spécialisation en traitement automatique de la parole.
Vous possédez des connaissances en méthodologie d’évaluation et en biométrique vocale.

Pour candidater, merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse recrut @ lne.fr en rappelant la référence : ML/VOX/DE

====================================================
Agnes Delaborde, PhD
Ingénieur de recherche en évaluation IA & robotique
(Research engineer in AI and robotics evaluation)
Direction des essais – DE536
Laboratoire national de métrologie et d’essais
29 avenue Roger Hennequin 78197 Trappes Cedex – lne.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.