Un système policier impérial ? Le commissaire général et la police municipale d’Anvers (1808-1814)

Résumé

Entre 1808 et 1814, Jean-François Bellemare exerce la fonction de commissaire général de police à Anvers. Selon les dispositions légales, il est chargé de missions de police générale telles que la délivrance des passeports, la répression du vagabondage, la police des théâtres, etc., et doit également contrôler la police municipale, à savoir la surveillance de la voirie, le contrôle des marchandises mises en ventes, etc. Grâce aux nombreux documents conservés dans la sous-série F7 du ministère de la Police à Paris, ses activités dans les départements des côtes de la mer du Nord sont bien connues mais ne donnent qu’un aperçu partiel du système policier qu’il a diligenté. Cet article analyse l’utilisation de la police municipale d’Anvers par le commissaire général. À partir des archives de la mairie d’Anvers et de la correspondance de Bellemare conservée à Paris, il est possible d’évaluer le fonctionnement du système policier impérial dans la ville portuaire et d’en relativiser l’homogénéité, l’omnipotence et l’omniscience qui a longtemps fait sa réputation.

Cliquer ici pour consulter l’article complet

Référence

Antoine Renglet, « Un système policier impérial ? Le commissaire général et la police municipale d’Anvers (1808-1814) », Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies [En ligne], Vol. 20, n°1 | 2016, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 04 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/chs/1643 ; DOI : 10.4000/chs.1643


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.