État d’urgence, état des lieux : abus de police et usure démocratique

Référence électronique

Christian Mouhanna, « État d’urgence, état des lieux : abus de police et usure démocratique », Sociologie [En ligne], N° 4, vol. 8 | 2017, mis en ligne le 27 janvier 2018, consulté le 06 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/sociologie/3389

L’article

La mise en place de l’état d’urgence en 2015 a placé la police et la gendarmerie en première ligne dans la lutte contre le terrorisme et par extension contre tous les désordres qui pourraient constituer une menace pour la sécurité et l’ordre public. À cette fin, elle donne aux autorités administratives – préfets et ministère de l’Intérieur – des pouvoirs importants, qui limitent les libertés individuelles et publiques. L’ordre judiciaire devient marginalisé, …

Lire la suite


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.