D’un empire à l’autre, la gendarmerie maritime en France de 1804 à 1870 : approche administrative et organisationnelle

Thèse de doctorat en Histoire militaire et études de défense, par Richard Moles, sous la direction de Jules Maurin, soutenue en 2009 à Montpellier 3.

Résumé

Jusqu’à présent, l’histoire de la Gendarmerie Maritime au XIXème siècle n’a jamais suscité d’intérêt majeur. Pourtant, cette arme particulière réorganisée puis créée sous la Révolution demeure toujours inconnue. Ce corps militaire très ancien, héritier des Prévôts de la Marine, mérite pourtant attention. Du 1er Empire jusqu’à la fin du Second Empire, la gendarmerie maritime évolue dans ses fonctions dominées par le maintien de l’ordre, l’exécution des lois au service de la Marine dans les ports et les arsenaux. Sous le règne de Napoléon Ier, il n’existe qu’un simple particularisme maritime qui distingue les gendarmes maritimes des autres gendarmes. Cette unité particulière est séparée, par un décret de lois, de la gendarmerie en 1830 pour être utilisée spécifiquement dans la Marine. En 1854 est promulgué un décret portant règlement sur le service de la gendarmerie maritime. Ce dispositif imposant comprend 60 articles qui visent les textes concernant l’inscription maritime, la pêche, la navigation, et bien entendu le code de justice pour l’armée de mer. Il traite de l’organisation du corps de la gendarmerie maritime, de son recrutement, de son statut, de la discipline de son personnel ainsi que de son service. Il consacre la totale indépendance de la Gendarmerie Maritime par rapport à la Gendarmerie Départementale de Napoléon III. Personnage familier dans les différents ports, le gendarme maritime est à la fois soldat, policier, détective, gardien à la solde du préfet maritime. Une approche administrative et organisationnelle s’impose pour mieux comprendre qui sont réellement ces gendarmes, de l’officier supérieur au simple gendarme. Enfin, les évènements historiques de ce XIXème siècle jouent un rôle capital dans la création et l’établissement de ce corps spécialisé qui suit l’évolution politique mais aussi industrielle et technique des arsenaux de la Marine française.

Pour en savoir plus


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.