Territoires de la sécurité, territoires de l’insécurité en France à travers le rôle des forces de police et de gendarmerie

Thèse de doctorat en Géographie-géopolitique, par Christelle Chichignoud, sous la direction de Béatrice Giblin, soutenue en 2006 à Paris 8.

Résumé

Dans ce travail de géographie, il s’agit de comprendre en quoi les inégalités territoriales qui existent à différent niveaux, dans l’exposition au risque « délinquance », peuvent être liées à des difficultés d’organisation et de fonctionnement des institutions « police » et « gendarmerie ». À partir d’une question centrale, « Quelle sécurité pour quel(s) territoire(s), quelle insécurité sur quel(s) territoire(s) ? », on examine donc les diagnostics retenus pour la mise en place des politiques publiques de sécurité et la mobilisation des acteurs police-gendarmerie ainsi que les rapports de force qui entourent le rôle et les moyens dévolus à ces mêmes acteurs. Enfin, dans une étude de cas en Isère, sont observés les enjeux auxquels sont confrontées la police et la gendarmerie dans « leurs » territoires respectifs en fonction des spécificité du peuplement, des pratiques délinquantes et de la mobilisation d’autres acteurs locaux.

En savoir plus


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.